On pense à tort que le célèbre événement, Movember, qui sensibilise les hommes sur le cancer de la prostate et des testicules nous vient du pays des kangourous. Le concept plutôt original, invite tous les hommes de la planète à se laisser pousser la moustache le temps d’un mois en vue de récolter des fonds pour lutter contre ces maladies. Movember étant la contraction de Moustache et Novembre. Mais il faut savoir que ce mouvement remonte à bien plus longtemps et n’est pas né en Australie mais ici, à Limoges.

La genèse d’un mouvement devenu mondial.

C’est ce que raconte, Gaston. Portant la moustache de père en fils, ce sexagénaire retraité du Fopulaire, a mené une enquête de plusieurs mois pour retrouver la genèse de ce mouvement. Et quelle ne fut pas sa surprise en découvrant que dès 1525, Léonard Limosin arborait déjà fièrement la moustache. Il a retrouvé dans les archives de la ville de Limoges une lettre où l’illustre peintre expliquait que la beauté masculine se symboliserait dans l’avenir par le port d’une moustache bien taillée.

Auguste-Renoir-moustache
Auguste Renoir n’est pas que le nom d’un lycée limougeaud.

Mais cette mode passera et ne sera remise au goût du jour qu’aux alentours de 1800. Gaston, après avoir regroupé plusieurs centaines de documents, a découvert que c’est Auguste Renoir qui lancera véritablement la mode de la moustache au quotidien. Il peigna d’ailleurs, ce que Gaston considère comme le logo du mouvement de l’époque, une toile appelée “Loustache”. Inconnue du grand public, cette toile aurait était volée (voire détruite selon Gaston)  lors de la première guerre mondiale par les américains sur ordre du président Roosevelt (moustachu lui même) afin d’effacer toutes traces pour mieux s’accaparer le mouvement.

Loustache serait la contraction de Limoges et de moustache (comme le movember …. CQFD), mais ce qui le différencie de l’événement d’aujourd’hui, c’est que les hommes de l’époque devaient la porter toute l’année.  A la mort de Renoir en 1919, les guerriers français décidèrent de rendre hommage à l’un des plus grands peintres du siècle en se rebaptisant “Les poilus”. Les plus grands de ce monde reprennent le mouvement comme Albert Einstein lorsqu’il reçut son prix nobel de physique en 1921. Quelques années plus tard, la guerre marquera un tournant dans le port de la moustache.

Loustache à l’épreuve du temps.

Même si beaucoup de personnalités mondiales ont quitté le mouvement après les années 40 suite à son impopularité, certains ont trouvé une parade pour faire parler du Loustache.

Uderzo avec Astérix et sa belle moustache blonde, Zorro, le célèbre Magnum ou encore le mythique chanteur des Queen redonneront à la moustache sa gloire d’antan. A Limoges, on peut toujours compter sur des figures locales telles que le maire, Monsieur Léon Bétoulle (recordman de longévité à la tête d’une mairie avec 38 années), ou encore Jean Lefebvre (pour la petite histoire, c’est lui qui conduira le premier trolleybus de Limoges).

Même Guy Roux dans les années 60, venu à Limoges pour être surveillant au Lycée Gay Lussac a adhéré au Loustache. “La fierté est un trait de caractère bien présent chez les Limougeauds“, confie Gaston. Pour lui, il était impossible que les limougeauds abandonnent ce mouvement.

Même si aujourd’hui, peu de personnalités sont moustachues” une chose réconforte Gaston. C’est de voir que les élus municipaux n’ont pas perdu cette tradition. “Regardez aujourd’hui à Limoges, nos élus municipaux portent fièrement la moustache sans qu’on en connaisse la véritable histoire, mais je suis tout-de-même fier de voir que des hommes continuent de perpétrer cette tradition dans la ville qui a vu naître ce mouvement ” explique-t-il “Les anglo-saxons nous ont copié !”  s’insurge t’il.

Les anglais ont surfé sur la vague de Loustache pour créer un club :

Quelques Loustachus de Limoges :

De gauche à droite : Léon Betoulle, Daniel Clairembeau, Claude Bourdeau, Alain Rodet, Émile-Roger Lombertie.
lombertie-maire-limoges-moustache-lhebLéon-Betoulledaniel_clerembauxclaude_bourdeaualain_rodet

Pour protester contre le movember, Gaston se rase tous les mois de novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE