Limoges – Suite à plusieurs campagnes de communication réussies à Paris, le Limousin est LA région en vogue en ce moment. La ville, classée parmi les plus vertes de France, séduit de plus en plus les parisiens en manque de sérénité.

 

Les limousins ne veulent plus partir

Problème pour Paris, les habitants du Limousin ne veulent plus quitter leur région ! Après tant d’années de dénigrement, les autochtones saisissent enfin leur chance : habiter dans une des régions à la qualité de vie exceptionnelle.

Espaces verts, équipements culturels et sportifs, campagne à proximité… Tout est là pour contribuer à la joie de vivre bien connue des habitants de notre belle région.

parc-limoges-ville-verte-limoges-lheb

Néanmoins, Paris et l’île de France voit ce retournement de situation d’un bien mauvais œil ! En effet, les limougeauds ne sont plus attirés par une vie pleine de stress et de pollution et les parisiens lorgnent avec jalousie nos vies bucoliques.

 

Tentatives de séduction maladroite

Pour contrer cet exode citadin imminent en pleine période d’élections, Paris met en œuvre les grands moyens.

La rédaction a pu mettre la main sur les projets ultra-secrets de la capitale pour redorer son image.

 

Des bus à l’image de la Tour Eiffel

Pour contrer les rames de la RATP aux couleurs du Limousin, la ville de Paris prévoit ainsi de faire du total covering de nos chers trolleybus limougeauds. Le total covering consiste à appliquer un film de décoration sur la totalité d’un véhicule, carosserie et vitres comprises.

tour-eiffel-lheb
Un visuel possible pour nos trolleybus ?

D’ici quelques semaines, l’intégralité de la flotte  STCL sera donc recouverte par un panorama très grand format de la Tour Eiffel illuminée. Monument emblématique, la mairie de Paris espère ainsi nous convaincre de grimper les 1 665 marches qui mènent à ce célèbre sommet.

 

Joue-la comme un parisien

Pour compléter cet affichage visuel en centre-ville, des simulations de vie parisienne sont évidemment prévues.

Sur la place de la république (NDLR: « place de la rép' », comme disent les djzeunz), une rame de métro sera installée et ouverte au public. Limoges ne disposant pas de son réseau ferroviaire souterrain dédié, l’île de France veut nous faire goûter à ce transport si moderne.

Tout sera fait pour que l’on s’y croit ! La rame de métro a été conçue pour amener une expérience vraiment réaliste. Les rames ont été décorées pour l’occasion : restes de fast-food à moitié entamés, mégôts, germes infectieux sur les barres métalliques…

ratp-place-republique-limoges-lheb

Un slogan : « Sentez la différence ! »

Pour parfaire l’illusion, des agents de la RATP habillés en civil viendront peupler la rame aux heures de sorties de bureau afin d’atteindre une population de 4 personnes par m².

L’agence de communication en charge de l’opération déclare : « Limoges va vivre un moment historique avec cette rame ! Les agents ont été spécialement formés pour paraître mécontents et stressés, pour faire découvrir aux limougeauds la vie en heure de pointe !

Certains agents ont signé un contrat spécial, qui leur interdit de se laver pendant plusieurs jours avant l’événement. Le concept est d’avoir une véritable illusion olfactive, l’animation sera presque un mini futuroscope du métro. D’où le slogan : sentez la différence ! »

 

Vivez le périph’

Une opération « vivez le périph' » aura aussi lieu le 01/04/2014 sur le boulevard Vanteaux. Pour l’occasion, 1500 conducteurs employés de la municipalité parisienne descendront le boulevard dans une sorte d’opération escargot.

vivez-periph-paris-limoges-lheb

Bouchons, accrocs sur les carrosseries, feux rouges grillés et klaxons à tout va… On a hâte d’y être !

 

Des dérives collatérales

Cependant, cette soudaine popularité de notre région n’a pas que des avantages, bien au contraire.

C’est surprise que Jocelyne*, une habitant de la capitale française nous livre son témoignage.

« On n’a jamais vu ça ! Les mini tours Eiffel, les mini Arcs de triomphe, ça on connait. Mais depuis quelques semaines, les vendeurs à la sauvette ne jurent plus que par les mini gares des bénédictins ! C’est à n’y rien comprendre »

 

La rédaction a réussi à s’entretenir avec un de ces vendeurs à la sauvette d’un nouveau genre.

vendeur-paris-mini-gare-limoges-lheb Quand on lui demande pourquoi il ne vend plus les petites tours Eiffel si typiques de Paris, Jean-Michel* nous répond avec un flegme naturel :

« Avec toutes ces histoires sur Limoges, comme quoi que c’est la ville verte de ouf, que y’a le basket et qu’en plus c’est au sud, les parisiens nous demandaient de plus en plus des mini gares de Limoges. Y parait même que la gare, ben elle est dans une pub Chanel.

Alors on s’est réunis avec le syndicat de la mini tour Eiffel et on a voté pour faire aussi dans la mini gare. »

L’utilisation de l’image de la gare des Bénédictins pose ainsi problème à Paris, car les touristes voulant la visiter risquent de quitter la capitale de la France pour envahir la capitale de la porcelaine.

Affaire à suivre donc.

*les prénoms ont été modifiés afin de protéger l’anonymat de nos sources journalistiques.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE