15 septembre 2014 : Stupéfaction au coeur des fouilles archéologiques Place de la République à Limoges. Les archéologues terrassant la place névralgique de la ville ont fait une découverte des plus étranges.
Ils sembleraient que l’excavation de la crypte ait caché un trésor unique, des ossements inconnu humains, qui pourraient s’apparenter à la légendaire race du néolithique, le « Limouzus Sapiens »…

« On s’attendait à trouver une crypte du XIème siècle »

Depuis début août, la place de la République a changé de visage. Des individus casqués et vétûs de gilets jaunes grattent le sol méticuleusement, suite à une découverte historique, face à Eurodif, là où d’autres fouilles ont été mystérieusement abandonnées et bouchées.

Des murs d’une crypte apparaissent petit à petit et plus de 50 ans après sa crypte voisine de St-Martial. Le professeur Lambert, de l’Université de Limoges, nous confie : « Ces fouilles sont une très bonne nouvelle pour le patrimoine régional. Cette découverte nous permet de remonter dans le temps et comprendre un peu plus l’aspect spirituelle de la cité Limougeaude. »

A ceci, le Professeur ajoute :

« Cependant, la vraie bénédiction de ces fouilles, est la dimension préhistorique de cette dernière la découverte de ces ossements (ndlr : ossements du Limouzus Sapiens) prouvent que nos terres étaient hospitalières pour l’Homme dès le début des civilisations. »

Un mammifère avec (déjà) une identité régionale

Le « Limouzus Sapiens » : Un mammifère humanoïde de 1m62 à taille adulte et avec un patrimoine génétique qui le sépare de son cousin l’ « Homo Sapiens ».

homo-limouzus

En effet, notre homme des cavernes régional avait déjà développé des habitudes qui perdurent encore dans notre cher XXIème siècle.
Le Limouzus Sapiens été doté d’une mâchoire large et carrée leur permettant de croquer un plat que nous mangeons tous aujourd’hui : Le pâté de pommes de terre !

Aujourd’hui, les ossements découvert dans la crypte, vont permettre aux archéologues de mieux comprendre le comportement de ce lointain ancêtre et d’éclaircir, peut être, le mystère du caractère si spécifique de l’habitant Limousin.

LAISSER UN COMMENTAIRE