CSP top chèvre

Et la chèvre d’or 2015 est…

chevre-or-limoges-csp-resultats-sondage

batista-csp-chevre
• Jean-Paul Baptiste : déniché du Mans pour donner un nouvel élan aux cuisines de Beaublanc, Jean-Paul a lamentablement échoué dans sa mission.
Et pour cause, au snack comme au restaurant, l’attente pour être servi demeure toujours aussi longue que les années précédentes, les bières sont toujours aussi insipides, les frites encore plus salées que la mer morte et le pain des hot-dogs prédomine toujours sur la saucisse.
A croire qu’il est plus à l’aise dans le terroir des rillettes et des Poulets Loué, Jean-Paul Baptiste n’aura jamais réussi à imposer son savoir-faire culinaire dans le bastion du boudin noir et du Vin de Verneuil.
Avec un prénom composé et un nom en guise de prénom, sa place est peut-être plus en Bourgogne ou en Belgique qu’ici.
gelabale-top-chevre
• Mickaël Gémaïque : soupçonné d’être la pierre angulaire d’un trafic de cannabis devant Gay Lussac et Beaupeyrat, le Guadeloupéen aura également été, selon les chiffres qui nous ont été rapportés, le plus gros consommateur de Prozac et de Verveine de la région en 2015.
Narcotrafiquant par suspicion donc, narcoleptique par définition, bien dommage que Mickaël Gémaïque ait aussi été narco-basketteur. Il aurait pu nous servir.
top-chevre-csp-ramel-curry
• Ramel Guimauve : appelé au chevet de l’équipe après le forfait de dernière minute du talentueux Ramel Curry, le vétéran Ramel Guimauve aura souffert toute la saison de rhumatismes rédhibitoires et des premiers symptômes d’une polyarthrite aiguë l’empêchant d’exercer dans de bonnes conditions.
Frappé par la vieillesse et un début de sénilité avéré, le septuagénaire américain en aura même oublié le chemin du panier à plusieurs reprises. Une triste déchéance pour lui.
Admis d’urgence à l’EPHAD de Panazol début Mars, nous lui souhaitons malgré tout de couler une retraite aussi paisible que l’attente suscitée par son presque-homonyme l’été dernier.
csp-top-chevre-august
• August : transparent dans la raquette, pathétique derrière l’arc, des statistiques en berne, lymphatique et emprunté, suffisant, absent des débats à chaque sortie du CSP, aucune combativité, aucune envie, il aura traîné sa peine tout au long de la saison alors que le club avait consenti un gros effort financier pour en faire le métronome de l’équipe.
Assurément le plus gros bide sportif et financier depuis la reprise du club en 2004.
tweet-fred-forte-chevre-2015

• Les Tweets de Fred’ Forté: et va-y que je twitte en classe, et va-y que je twitte dans le bus, et va-y que je twitte à table et sous la douche, Fred’ Forté est le symbole de cette génération Y qui « ne lâche jamais son portable ». Du haut de ses 17 ans et demi, il aura passé son année de Terminale à interagir 24/7 sur les réseaux sociaux aux dépens de ses résultats scolaires.
En pleine crise d’adolescence, Fred’ Forté n’en aura fait qu’à sa tête malgré les multiples avertissements qu’il aura reçus. Une tête brûlée à n’en pas douter, celui qui traverse désormais à côté des passages cloutés n’en finit plus d’exaspérer son entourage qui peine à voir un brin de maturité s’élever à l’horizon. Inquiétant.
Il est vraiment temps que jeunesse se fasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE