aquapolis limoges alerte orange dangerDepuis le début de l’été, les MNS du centre aquatique de Limoges sont soumis à rude épreuve. Chaque jour ou presque, ils doivent sortir le bleu de chauffe, et abandonner leur partie de Candy Crush, pour plonger à l’eau secourir ces « trop nombreux nageurs » emportés par les tumultes d’une piscine qui réserve bien des surprises.

« Lorsqu’on a eu l’idée de la piscine à vagues, on n’avait pas mesuré le danger potentiel, témoigne le directeur de l’enceinte un brin embarrassé. On y voyait seulement un intérêt ludique, et non la transposition du littoral californien ». 

Deux Hollandais repêchés à 150 mètres au large

Une erreur d’appréciation qui s’avère lourde de conséquences. Ce dimanche, il s’en est fallu de peu pour que l’Aquapolis n’essuie son premier drame. En effet, un couple de Hollandais, alors de passage dans la région, a été secouru de justesse à quelques 150 mètres du rivage par un maître-nageur qui rodait en zodiac dans les parages. « On repousse l’échéance, encore et encore, mais si on ne prend pas des mesures de sécurité rapidement, on y file tout droit ».

L’explication de ces courants dangereux est pourtant limpide, comme l’explique un spécialiste des phénomènes marins: « les vagues artificielles se brisent sur les parois du bassin et entraînent en retour les nageurs vers le large. Tout simplement »

Éviter l’incident de trop

aquapolis limoges alerte orange dangerA titre provisoire, un drapeau orange a donc été hissé pour prévenir du danger, jusqu’à ce que le préfet de la Haute-Vienne rende son verdict.
Une première dans un centre aquatique: « on est obligé d’employer les grands moyens. On ne peut pas se permettre une noyade qui ternirait fortement notre image ».

En outre, le directeur de l’établissement invite à la plus grande prudence de ses nageurs: « ils doivent être responsables, eux aussi, car on ne peut pas avoir un oeil sur tout le monde. Ils sont conscients du risque, à eux de se comporter en adultes. Et puis, à force, c’est chiant d’être dérangé. »

Le cas échéant, et comme il le mentionne désormais dans son règlement intérieur, l’Aquapolis se déchargera entièrement de toutes responsabilités en cas de pépin.


Crédit image: David Morganti

LAISSER UN COMMENTAIRE