star warsC’est de circonstance : à l’approche des fêtes, ils sont nombreux à congédier leur avarice maladive et souvent congénitale, qui les dessert plus qu’elle ne les honore.

Une aubaine pour eux

Régulièrement pointé du doigt pour ses prix exorbitants, le cinéma monopolistique de Limoges, Le Grand Écran, a pris tout le monde à contre-pied ce matin, alors que c’était l’occasion pour lui « de s’en mettre plein les fouilles » avec la sortie du dernier Star Wars.

D’ordinaire, l’établissement facturait la séance « plein tarif », quelle que soit sa durée (vous noterez là aussi l’inconséquence), à hauteur de 10€ par tête, forfaitaires et non négociables – « et ceux qui ne sont pas contents, c’est pareil ».
Seulement, cette grille tarifaire s’avérait discriminatoire à l’égard des petits portefeuilles – et dieu sait qu’il y en a plus qu’hier, mais aussi des jumeaux frères ou sœurs siamois, même si extrêmement rares, puisqu’ils devaient s’affranchir de la coquette somme de 20€ pour fouler la salle de projection.

C’est désormais de l’histoire ancienne. À compter d’aujourd’hui « et pour une échéance pas encore déterminée », les jumeaux siamois qui se présenteront aux guichets bénéficieront d’une réduction et n’auront qu’à payer 19,90€ « Toutes Taxes Comprises ». Une aubaine pour eux.

« On veut en faire des privilégiés » 

« On a voulu faire un geste, nous a confié le directeur de l’établissement. On ne se penche pas souvent sur ces malades, comme ils ne sont que 700 en France, mais je pense qu’ils sont suffisamment lésés comme ça. […] Alors, même si ce n’est pas tellement la tradition de la maison, pour le coup, ce n’est pas le financier qui a primé. C’est le cœur qui a parlé. »
Et de se justifier : « On veut en faire des privilégiés, pour une fois ».

Fière de leur initiative, la communication de l’établissement n’a pas manqué, de son côté, de relayer l’information sur les réseaux sociaux pendant toute la journée : « On veut casser un peu notre image. On nous taxe souvent de grippe-sou, on est entrain de prouver le contraire ». 

De ce fait, une première en matière de solidarité pour les siamois, dépourvu de Téléthon ou oeuvre caritative pour les soutenir, qui pourront maintenant se ruer au Grand Écran et assister à la projection tant attendue du dernier Star Wars « sans avoir à se ruiner ».

LAISSER UN COMMENTAIRE