[Panazol Papers] Un Tulle-Opéra-Rock pour 2017 ?

1
2491

Devant le succès incroyable du Limoges Opéra Rock, les producteurs et la région APOIL prévoient maintenant  d’adapter leur recette au marché corrézien.

Grâce à nos informateurs très bien informés, nous avons pu dénicher les paroles du titre phare de ce prochain opéra. Rimes croisées, références de haut-vol et poésie envoûtante sont une nouvelle fois au rendez-vous.

« Ce n’est pas la cité des bulles,
On en parle peu dans les bars.

Mais c’est ma ville, oui c’est Tulle,
Mais c’est ma ville et j’aime y vivre.

J’aime sa seule rue et ses parcmètres,
Les bords d’la Corrèze, l’accordéon.

Et les bars, où de gros poivrauds,
Viennent se faire payer des canons.

Le vieux quartier de la cité,
Et la rue où des gens se promènent.

On peut y acheter des vêtements,
Ou même manger des sandwichs.

Et j’aime bien quand il fait beau,
On peut attraper des coups de soleil.

Et puis c’est bien parce qu’il y a un bus,
Qui nous amène jusqu’à Limoges.

Tulle ne ressemble pas à Brive,
J’aime la cité administrative

Ici la bière n’est pas chère,
Ici les femmes ont des chaussures.

C’est ma ville, ouais c’est Tulle,
C’est ma ville, sors de ta bulle !

Joint par mail, le graphiste chargé de la promotion du futur projet nous a confié avoir mis un effet or à Tulle « en référence aux bijouteries que l’on peut trouver à Tulle ».

 

1 commentaire

  1. C’est magnifique !
    J’adore la ville de Tulle , je me sens profondément tulleux. ..
    J’ai entendu la zik et vu le clip de la clik, un vrai chef d’oeuvre….?

LAISSER UN COMMENTAIRE