Un homme est activement recherché dans Tulle. Toujours à la pointe de l’information, notre équipe vous fait part des premiers éléments :

« Il a raconté sa journée à tout le monde depuis qu’il est là. On avait beau lui dire que c’était Tryo, rien n’y a fait »

Michel aurait 56 ans. Ce maroquinier, visiblement installé à Perpezac-le-Noir semble passionné par la Bretagne depuis son enfance. En allumant la radio, en ce 20 mai 2016, il aurait entendu sur France Bleu Limousin que Tri Yann se produirait ce soir à la salle des Lendemains qui Chantent.

Selon ses dires, son sang n’aurait alors fait qu’un tour et il se serait empressé d’enfiler son tee-shirt : « Festival Celtique 1985 » avant de retrouver dans ses placards son drapeau breton fétiche. Derniers préparatifs effectués, Michel pensait passer une soirée folle.

Devant la salle, des jeunes, heureux, la cigarette au bec et une bière à la main. Entonnant à tue-tête la « Jument de Michao », Michel se fait remarquer auprès de tous ces trentenaires.

Récupérant une place au marché noir, Michel semblait surpris quand le vendeur lui a proposé de quoi passer une bonne soirée. D’une naïveté incroyable ou d’un humour bien senti, il lui a alors rétorqué que la soirée sera déjà suffisamment bonne comme ça, et qu’il n’avait pas besoin de chouchen.

Ne prenant même pas le temps de regarder ce qui était inscrit sur son billet, nous avons vu Michel rentrer dans la salle, visiblement ivre d’impatience.

La salle était bondée et Michel semblait déterminé à se frayer un chemin pour approcher ses supposées idoles de jeunesse. Au premier rang, il tenta une nouvelle fois de mettre l’ambiance avec une version « lalala » du « loup, le renard et la belette ».

« Au début on croyait qu’il déconnait, alors on s’est prises au jeu »

Sous le regard complétement ahuri des autres spectateurs, Michel enleva alors son t-shirt et se mis à hurler « Dans les prisons de Nantes » tout en sautillant à pieds joints.

Amusée, un groupe d’amies, repris alors le refrain avec lui, provoquant dans la salle un effet boule de neige. Céline, généralement allergique au biniou et autres sucreries sonores made in BREIZH, ne se remet toujours pas de ce moment :

« J’ai vu ma vie défiler, je me suis retrouvée toute nue sous un drapeau breton, à chanter des chansons du Morbihan. Si mon grand-père m’avait vue, il aurait été aux anges. Il a été pendant des années homme-sandwich au Festival inter-communal de Carnac. »

Dans l’euphorie générale, Michel a alors invité tout le monde à la Crêperie Bretonne de la ville, pour un dîner arrosé. Hourras dans la foule, et mouvement de panique, la salle des Lendemains qui Chantent se vide sous le regard médusé des organisateurs.

Un des membres de la sécurité nous confiait il y a quelques minutes sa stupéfaction :

« Au moins une centaine de personnes a quitté la salle 5 minutes avant le concert, les types venaient de descendre tout le stock de cidre du bar. On leur a dit que toute sortie était définitive mais ils s’en foutaient complétement. Une marée noire et blanche a du déferler dans la ville, je n’ai jamais vu ça depuis mes piges au Stadium de Brive. Nous venons d’avertir les pouvoirs publics et les médias, nous espérons qu’il n’y aura pas trop de casse dans les rues. Un homme confondant deux artistes est capable de tout. Merci au Fopulaire de relayer nos craintes »

Nous lançons donc un avis de recherche et nous invitons tous les Tullistes à éviter de se déplacer seul dans les endroits fréquentés.

Merci de nous informer si vous apercevez Michel et sa bande !

Mise à jour à 21h47 : 45 personnes viennent de revenir dans la salle de concert après avoir été refoulés de la crêperie, faute de place. Martin, habitant de Poissac, s’est confié à un de nos journalistes :

« Michel est un bon mec, mais je crois qu’il a un gros problème avec l’alcool, il a quand même bu 3 bouteilles de 75cl le temps d’aller à la crêperie. Je crois que le courant passe bien avec une fille qui s’appelle Lucie, ils se sont échangés leurs comptes Tinder, c’est une belle soirée pour eux. Par contre, j’ai fait demi-tour, pas de place, et je me suis rendu compte que j’aimais pas les crêpes. Ils sont encore une vingtaine dedans, je pense qu’ils ne verront pas le concert »

Mise à jour à 22h04 : Nous venons de recevoir un commentaire de la fameuse Lucie, qui semble avoir une passion commune pour le cidre avec la star de la soirée. Pas de dégâts annoncés dans la ville, nous vous souhaitons une bonne soirée. La rédaction du Fopulaire.

2 COMMENTAIRES

  1. Salut c’tes lucie! je suis avec Michel, on ets a la crpereie , on va boen, o na bu 75 boauteilles de cidre, ça va lol.

    demain on loue uan muni bus pour aller a brest, ça ava être cool.

    j’y retourne , y »a mespoulet qui viznt de nous lvrier. En plsus y’a ma cr^^^epe qu’est chaude ;:p

LAISSER UN COMMENTAIRE