a20-skate2Théâtre de moult accidents depuis 2 ans, la portion « La Bastide-Boisseuil » a déjà fait l’objet de nombreuses mesures de sécurité : vitesse maximale réduite à 90km/h ; installation d’un radar automatique ; interdiction pour les poids-lourds de doubler ; et contrôles policiers fréquents. 

Seulement, cette répression n’a pas été suffisante, selon la Gendarmerie, puisque ce tronçon s’avère toujours aussi dangereux. Si dangereux qu’il ne fait plus bon s’y aventurer pour les usagers de deux roues et de véhicules non-motorisés (vélo ; trottinette ; surf…).

« L’espérance de vie d’un skateur, sur cette portion, a chuté à 1 seconde »

Parmi les plus exposés au risque, si l’on en croit le rapport de la sécurité routière paru courant 2015, on retrouve les skateurs : « Ils, du fait des petites roues et de leurs Vans non-lacées, sont les plus vulnérables en cas de collision. Ils finissent bien souvent propulsés dans le décor ou dans la Vienne. […] Aussi, la chaussée n’est pas adaptée pour eux. Elle est trop sinueuse pour « se lancer » ».

Résultat : ils peinent à atteindre les 80km/h et sont à la merci des poids-lourds qui ne les voient pas. […] Aux heures de pointe, l’espérance de vie d’un skateur sur l’A20 se compte en secondes.
Lasse de devoir secourir des skateurs accidentés dans la Vienne, la préfecture de la Haute-Vienne a donc décidé de couper court à tout ça.
« Cet été, les plongeurs de la brigade fluviale de la Gendarmerie sont intervenus quasiment tous les jours. […] On ne peut pas constamment les réquisitionner. Ils ont d’autres chats à fouetter. Pendant qu’ils repêchent un skateur, ils ne sont pas au bistrot, et ça, ça nous donne quelques scrupules. »

Les contrevenants repartiront à pied

Laurent Peyrel, préfet du département, a acté cet arrêté via un communiqué de presse le jour de la Toussaint : « À compter du 1er novembre 2015, il sera formellement interdit d’emprunter la portion de l’A20, « La Bastide-Boisseuil », à skateboard, pour des raisons de sécurité évidentes, et pas que. Toute personne dérogeant à cette interdiction sera amendée à hauteur de 180€ et repartira à pied sans son skateboard. »
Avec cette nouvelle mesure, qui s’ajoute déjà à une myriade de restrictions, on est à se demander s’il ne vaudrait pas mieux condamner ce tronçon.

Tout simplement.

LAISSER UN COMMENTAIRE