Ce matin, sous les coups de 11h, par un communiqué paru sur son site, la mairie de Limoges a sommé ses concitoyens de ne plus consommer l’eau du robinet “jusqu’à nouvel ordre”.
La nouvelle, rapidement reprise et diffusée par les médias, a eu pour effet de semer la panique dans la cité de la porcelaine et de prendre au dépourvu bon nombre d’entre-nous.

L’apéro a dû être annulé au commissariat…

Au commissariat central, l’adjudant chef Cruchot témoigne : “Misère de grandeur de décadence ! On était à 2 doigts de passer à l’apéro quand l’annonce est parue, et on avait pas d’eau minérale en stock ! […] Beurk, beurk, j’en ai encore des aigreurs d’estomacs : le Ricard sans eau, c’est vraiment immonde !” 

Loin d’être un cas isolé, ce témoignage rend compte de la mouise dans laquelle ont été plongés les Limougeauds aujourd’hui.
Néanmoins, la situation ne serait finalement pas si dramatique que ça. En effet, selon un rapport de nos experts fraîchement admis en 1ère Scientifique pour la rentrée, si l’eau du robinet est toujours déconseillée à la consommation, cela ne semblerait pas être le cas pour celle des toilettes.

…Mais le TeaTime aura bien lieu

“Nous certifions à 100% que l’eau qui descend de votre chasse d’eau est propice à la consommation, quel que soit votre age, sans risque pour la santé ni pathologie irréversible type adhésion au Front National”.

Ouf de soulagement général à la tombée de ce constat, et une nouvelle qui arrive à point nommé alors que l’heure du thé approche à grands pas.

De ce fait, à 16h, vous aurez tout le loisir de faire infuser votre tisane menthe-CanardWC, grâce au rapport rassurant de nos éminents spécialistes, en allant puiser dans les toilettes de votre établissement.

Ce sera, certes, peu académique, mais c’est la seule alternative qu’on a à vous proposer jusqu’à un retour à la normale.

LAISSER UN COMMENTAIRE